Etre rédacteur auto entrepreneur est-il intéressant ?

Faire le choix de l’auto-entreprise lorsque l’on est rédacteur web peut être un peu stressant, mais il s’agit bien souvent d’une solution très intéressante pour peu que l’on parvienne à fidéliser des clients fiables. Alors, quels sont les avantages de devenir auto entrepreneur lorsque l’on rédige sur Internet ? Quelles sont les règles à connaître ? On vous répond dans cet article !

Quels sont les atouts phares du statut d’auto entrepreneur pour rédacteur ?

Devenir auto entrepreneur est simple, il suffit de se rendre sur le portail officiel des auto-entrepreneurs ou bien de laisser une société telle qu’espace-autoentrepreneur.fr se charger de toutes les démarches administratives.

Il existe bien sûr d’autres formes de société personnelles. Mais l’auto-entreprise a ceci de particulier que contrairement à une EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) par exemple, vos charges ne sont pas prélevées si vous réalisez un chiffre d’affaires nul. Une donnée fondamentale si l’on prend en compte la précarité connue par certains professionnels de la rédaction web.

En effet, le paiement des cotisations sociales se calcule sur la base du chiffre d’affaires réalisé. Ces cotisations sociales rassemblent un certain nombre de charges telles que les assurances, la CSG (contribution sociale généralisée), la CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale), les allocations familiales et la retraite.

Le métier de rédacteur web dépend de la caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse (CIPAV), au même titre que l’ensemble des professions libérales.

Quelles sont les limites à prendre en compte dans la rédaction web ?

Si l’on doit reprocher une chose au statut d’auto entrepreneur, c’est le fait que le chiffre d’affaires annuel des free-lances est limité. Ce plafond est de 70 000 euros pour les rédacteurs, qui réalisent des prestations de services. Il est toutefois un peu plus élevé pour les micro-entrepreneurs qui effectuent de la revente de marchandises, s’élevant à 170 000 euros.

De ce fait, si un rédacteur web connaît un certain succès, parvient à fidéliser ses clients et à bien gagner sa vie, il peut s’avérer limité à l’année. Mais il ne s’agit pas du seul inconvénient à prendre en compte.

En effet, il n’est pas possible de déduire les frais de transport ou l’hébergement, en d’autres termes les charges de fonctionnement. Par ailleurs, le micro-entrepreneur est sa propre entreprise : en d’autres termes, personnes morales et physiques se mélangent au sein d’une même structure, contrairement à une EURL où la société est bien distincte de son dirigeant unipersonnel. Mais ces inconvénients sont compensés par le reste des avantages procurés par ce statut.

Sur Ecodroit.fr, nous avons l’habitude d’étudier ce genre de questionnements d’ordre juridique, notamment en ce qui concerne le travail.

Quels autres avantages qu’un micro-entrepreneur peut-il espérer ?

Devenir auto entrepreneur, c’est ne pas être soumis à la TVA. En d’autres termes, contrairement aux agences de rédaction qui doivent payer cette taxe, il est possible de proposer des tarifs prix plus compétitifs à la clientèle. Mais d’autres avantages doivent être mentionnés lorsque l’on parle de la rédaction web en tant que micro-entrepreneur.

Il n’est pas nécessaire de gérer des stocks, on s’ouvre bien sûr le droit à une couverture sociale ainsi qu’à une retraite, et l’on choisit son cadre de travail. Dans l’esprit d’indépendance inhérent à ce régime, il est possible de choisir son emploi du temps et de l’adapter à ses envies et ses besoins, sans dépendre des impératifs habituels au sein d’une entreprise.

Mais il est également possible de cumuler la micro-entreprise avec un statut de salarié d’une société ou avec un poste de fonctionnaire, à condition de ne pas entrer en concurrence avec l’activité exercée. Pour certains, c’est aussi l’opportunité de prendre la température du marché avant de créer une entreprise en tant que telle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *