Le RGPD, Règlement Général pour la Protection des Données, est d’actualité depuis le 25 mai 2018. Il s’agit d’un texte qui oblige toutes les associations et entreprises qui traitent des données personnelles sur internet à respecter diverses règles.

Si ces règles ne sont pas respectées, les associations risquent une amende allant jusqu’à 25 millions d’euros, ou 4% du chiffre d’affaires.

C’est pour cela que les avocats RGPD sont indispensables. Ayant une parfaite connaissance du domaine, ils sont en mesure d’aider les entreprises et sites web à se mettre en conformité avec le RGPD.

Certains professionnels ont fait de la conformité RGPD. C’est notamment le cas du cabinet d’Aurore Bonavia (https://www.aurorebonavia-avocat.fr) qui propose une prestation sur mesure intéressante  adaptée à tout type d’entreprise.

Le rôle d’un avocat RGPD

Le but d’un avocat RGPD est d’aider et d’accompagner les entrepreneurs dans la mise en place des RGPD.

Pour ce faire, il intervient sur plusieurs points :

  • il analyse la manière dont les entreprises collectent et traitent les données
  • il les aide à établir des registres
  • il les aide à déterminer leurs responsabilités
  • Il revoit et rédige des contraintes avec les clients et partenaires

Avant de faire appel à un avocat RGPD, l’entreprise doit, de son côté, déterminer les différents traitements des données personnelles qu’elle collecte. Elle doit également se demander à quel titre elle effectue ces traitements.

L’entreprise doit déterminer le traitement interne ou externe des données personnelles. Elle doit également se demander à quel titre effectuer ces traitements. Toute entreprise doit avoir un responsable chargé d’assurer la bonne exploitation des informations obtenues lorsqu’un visiteur visite le site ou s’inscrit.

L’intervention d’un avocat RGPD va avant tout permettre à l’entreprise de s’assurer qu’elle respecte bien le Règlement Général sur la Protection des Données. Encore aujourd’hui, une grande partie des entreprises actives sur internet ne respectent pas le RGPD !

Une page dédiée au RGPD ne suffit pas. En fonction des données qui sont collectées, l’avocat RGPD accompagne l’entreprise dans le long processus de mise en conformité.

Comment éviter les escrocs?

La CNIL avertit les entreprises et associations qui recueillent de la data à ce sujet. Sur internet, les arnaqueurs n’hésitent pas à se faire passer pour des avocats RGPD et à facturer une prestation plusieurs centaines voire milliers d’euros !

Première recommandation : lorsque vous choisissez un avocat RGPD, prenez le temps de bien identifier le cabinet auquel vous allez faire appel. Assurez-vous de sa légitimité.

La deuxième recommandation : veillez à faire appel à des professionnels expérimentés et spécialisés. Des avocats connaissent parfaitement le droit des données personnelles et sont à jour sur les changements ou les évolutions relatives au RGPD.

L’idéal reste de choisir un avocat RGPD qui peut non seulement soutenir les clients avec ses connaissances et son expérience professionnelle, mais aussi utiliser des outils numériques tels que Data Legal Drive pour soutenir les clients. Ces outils garantissent une qualité et un professionnalisme supplémentaires.